LEADERSHIP VIRTUEL, AGILITÉ ET FLEXIBILITÉ AU TRAVAIL, DES TENDANCES PAS SI NOUVELLES?

Notre collègue Stéphanie Lagand a écrit un article dans le Magazine FacteurH pour l’édition de décembre 2015. Son article Leadership virtuel, agilité et flexibilité au travail, des tendances pas si nouvelles? nous présente les tendances du domaine.

 

LEADERSHIP VIRTUEL, AGILITÉ ET FLEXIBILITÉ AU
TRAVAIL, DES TENDANCES PAS SI NOUVELLES?

 

PAR STÉPHANIE LAGAND […]

Notre collègue Stéphanie Lagand a écrit un article (en collaboration) dans le Magazine FacteurH pour l’édition de septembre 2015. Son article Le leadership virtuel: échanges entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud nous présente les aspects du recrutement international ainsi que les étapes de celui-ci.

LE LEADERSHIP VIRTUEL: ÉCHANGES ENTRE L’AMÉRIQUE DU NORD ET L’AMÉRIQUE DU SUD

PAR STÉPHANIE LAGAND (QUÉBEC) ET SYLVIE FARIA (BRÉSIL) […]

Plusieurs candidats sont réticents à travailler avec les agences de recrutement, car elles craignent le fameux « emploi temporaire ». Qu’est-ce qu’un emploi temporaire? Lorsqu’on parle d’emploi temporaire, c’est qu’on parle d’un contrat de travail à durée déterminée; lors de l’embauche, vous savez déjà quand l’emploi se terminera (la plupart du temps). Les entreprises requièrent les candidats temporaires pour plusieurs raisons, comme les remplacements de vacances, les surplus de production, les remplacements d’arrêts de travail, les projets spéciaux, entre autres choses. Ceux-ci peuvent durer 1 journée comme ils peuvent durer 1 an (par exemple pour un remplacement de congé de maternité). Cela dépend vraiment des besoins de l’entreprise. De plus, les emplois temporaires sont souvent associés aux usines et entrepôts, mais il n’en est rien. Toutes les entreprises de ville de Québec ont eu besoin de travailleurs temporaires dans les cinq dernières années, peu importe leur secteur. C’est à la portée de tout le monde. Finalement, emploi temporaire n’est pas l’équivalence d’un emploi à temps partiel. Un contrat de 3 semaines peut très bien être à raison de 40h semaines. D’ailleurs, la plupart des emplois temporaires sont des temps plein. […]

D’emblée, il faudrait modérer le terme « agence de placement ». La plupart de celles-ci se caractérisent plus comme des « agences de recrutement ». Pourquoi une telle différenciation? Parce que le terme recrutement est plus approprié au travail des conseillers. Ils sont là pour deux volets. Premièrement, aider le client, c’est-à-dire l’entreprise, à trouver les bons candidats pour leurs postes vacants. Deuxièmement, à aiguiller le candidat en recherche d’emploi. Le travail du recruteur est d’aider les candidats et de les associer aux postes qu’ils ont de disponibles, mais ils ne sont pas là pour faire la recherche d’emploi à la place du candidat. Celui-ci doit demeurer proactif dans sa recherche et c’est cette recette (proactivité et présence dans les agences de placement) qui est gagnante pour celui-ci! Nous sommes là pour conseiller l’entreprise cliente, mais il ne faut pas oublier que c’est elle qui prendra les décisions, autant pour le choix du candidat que pour les conditions de travail offertes. […]

Groupe perspective © 2016 Tous droits réservés. Réalisation par Agence Idecom